La Linsanity s'empare de la NBA

Le basketteur américain d’origine taiwanaise Jérémy Lin, réel inconnu jusqu’au mois de février est devenu la nouvelle attraction de la NBA. Avec ses 161 points en 6 matchs, le joueur des Nicks de New York devient un phénomène marketing sans précédent dans le monde du basket-ball.

Ce meneur de jeu de 23 ans  diplômé d’Harvard soumis au rôle de remplaçant est sorti de l’ombre le 4 février dernier, à la plus grande surprise du monde de la NBA, avec 25 points au cours d’un match opposant son équipe à celle des New Jersey Nets. Depuis cette date, Jérémy Lin n’en finit pas de surprendre puisqu’il participe activement au succès de son équipe (38 points) contre les Lakers de Kobe Bryant, et offre le panier de la gagne face aux Toronto Raptors. Avec un total de 161 points en 6 matches, il est assurément le joueur du moment.

En plus d’être doté d’un talent non négligeable, Lin est une arme marketing incroyablement puissante. Voici quelques faits d’armes de la Linsanity (la folie Lin) qui renverse tout sur son passage :
En l’espace de deux semaines, selon Fores, Jérémy Lin pèserait déjà  près de 14 millions de dollars, autant que Kobe Bryant.
Son maillot floqué du N°17  est, en seulement 2 semaines, le plus vendu depuis le début de saison devant les grandes stars que ceux sont Kobe Bryant, Lebron James ou Derek Rose.
Selon l’hebdomadaire américain Business Week, le phénomène Lin permet au merchandising des Knicks d’être supérieur à n’importe quelle autre franchise NBA.
Les exploits de Lin ont même une répercussion sur les marchés boursiers. En effet, le cours de l'action du groupe Madison Square Garden Entertainment, propriétaire des Knicks, a ainsi augmenté de 6,2 % sur les cinq derniers jours, atteignant son niveau le plus haut de l'année, selon Bloomberg.

La carrière de Lin prend une nouvelle envergure, désormais près de 430 000 personnes le suivent sur son compte Twitter. Premier joueur américain d’origine taïwanaise a joué en NBA, il incarne désormais la tête d’affiche du championnat américain de basket-ball en Asie où les chaines de télévision se sont empressées d’acheter les droits de retransmission,  dont la chaine chinoise CCTV qui s’est même payée le luxe de bousculer ses programmes pour retransmettre les exploits du champion. Ses performances permettent également aux Knicks de New York de surfer sur une nouvelle dynamique en suscitant l’intérêt de ses habitants où la communauté asiatique y est très présente mais elle profite également aux sponsors qui craignaient subir des conséquences néfastes liées au lock-out du début de saison.

Jérémy Lin est aujourd'hui une mine d'or pour l'image de la NBA, qui entend capitaliser sur le rêve américain de ce sportif inconnu du grand public, il y a encore un mois.

JEREMY LIN : LE JOUEUR DES KNICKS DEVIENT UN PHÉNOMÈNE MARKETING

Infographie signée www.Basketusa.com